Actus

2ème injection : être aussi agiles que les entreprises pour rebondir.

10 février 2021 | Actualités

Dans notre article du 4 févier 2020, nous avons évoqué les mutations des entreprises qui deviennent plus hybrides, notamment en conséquence de la pandémie. Elles ont bien entendu nécessité à rester agiles face aux aléas, il en va de leur survie. Si les entreprises changent, les Salariés ont également cette nécessité de s’adapter à cette nouvelle donne pour assurer leur employabilité en anticipant dès aujourd’hui les possibilités d’emploi.

Audrey Richard (Présidente de l’ANDRH -Association Nationale des DRH) est intervenue sur LinkedIn lors d’un débat organisé par Executive Live concernant le futur du travail. Elle a partagé les mutations organisationnelles mais aussi structurelles et mentales constatées lors de cette pandémie en rappelant qu’un grand nombre d’emplois à venir n’existent pas aujourd’hui. Comment alors se projeter lorsque l’on est déjà jugé obsolète par la longueur de son c.v. et malgré les 10, 15 ou 20 ans qui restent à travailler? Comment se projeter quand on ne dispose pas d’une base de formation dans le numérique (il paraît que c’est là que cela se passe)?

JE VEUX DES PAILLETTES DANS MA VIE PROFESSIONNELLE, MAIS AUSSI LES MOULURES AU PLAFOND*!

Nombreux sont les articles et conseils qui vantent la création d’entreprise lorsque l’on est sénior, ou pas d’ailleurs. C’est certainement une piste, mais cela ne reste qu’une alternative parmi d’autres. Tout le monde n’a certes pas envie de se lancer dans une aventure hasardeuse, risquant au passage les potentielles économies d’une vie. Cette possibilité vaut néanmoins  la peine d’être étudiée si cela démange quelque part, dans l’envie d’indépendance. D’autres alternatives existent…..eront lorsque la reprise poindra le bout de son nez, et c’est sûr que cela arrivera. La vraie question réside  dans la façon de « faire bouillir la marmite ». Car quels que soient vos choix, l’objet premier d’une vie professionnelle reste de gagner sa vie ; y mettre des paillettes  ou des moulures au plafond étant bien évidemment le top d’une vie  épanouie. Mais pour cela, il faut déjà avoir du travail. Alors l’invitation est grande aujourd’hui à réfléchir à ces alternatives qui s’offrent aux plus expérimentés par l’évolution même du rapport au travail de notre société.

MANAGEMENT de TRANSITION, INTÉRIM, CDI ou INDÉPENDANT?

Vous êtes Cadre? Le management de transition est fait pour vous! Après un début difficile en France il y a une vingtaine d’année, ce modèle anglo-saxon est aujourd’hui en pleine croissance et offre la souplesse qu’attendent les entreprises. Avec une législation du travail en France parmi les plus contraignantes au monde, qui protège c’est vrai, cette dernière grippe tout autant la dynamique d’embauche. Que se soit par un statut indépendant ou par portage salarial, les solutions sont nombreuses. Y avez-vous pensé? Je ne suis pas cadre alors comment faire? Pareil! C’est le rôle classique de l’intérim qui offre par définition des missions ponctuelles et souples à l’instar du management de transition. Les missions sont parfois longues et peuvent déboucher sur un CDI.

POURQUOI PAS UN CDD? LE SACRO-SAINT CDI N’EST PAS UNE OBLIGATION POUR S’ÉPANOUIR ET DÉMONTRER SES CAPACITÉS.

Désencombré du regard des autres avec l’expérience, ces alternatives au sacro-saint CDI répondent au mieux aujourd’hui à cette souplesse que recherche l’entreprise, mais également aux attentes que les salariés peuvent formuler. Rien de nouveau? Au contraire, c’est l’approche du rapport contractuel au travail qui est bouleversé. Les CDD par exemple, ne symbolisent plus que la précarité, ils offrent l’opportunité de partager les compétences par une opérationnalité quasi immédiate. C’est bien l’abus dans l’utilisation par certains qui est préjudiciable pour tous. La rapidité dans la prise de fonctions est très appréciée de l’entreprise, voilà ce que les séniors peuvent apporter. Il est vrai que dans un système ultra protecteur, le CDI reste le sésame pour nombre de projets. Il semblerait que les banques se mettent à y réfléchir dans la redéfinition de l’octroi de crédit notamment face à cette nouvelle donne. A voir.

SOYEZ PRÊTS, CELA SE JOUE BIENTÔT!

La reprise sera aussi complexe que ce que la pandémie de la Covid nous aura fait vivre. Le pari est lancé que nombre d’organisations seront confrontées à un besoin urgentissime de main d’œuvre à la reprise. On nous parle de changer de vie et de la réinventer. Ok! Nous disposons donc d’opportunités à venir pour mettre en avant  notre atout majeur lié à l’expérience  : celui d’être très rapidement opérationnels. Rappelons que certains secteurs étaient en déficit de recrues avant cette crise, et le CDI ne leur fait pas peur. Mettons en avant ce plus, car les moins expérimentés doivent encore attendre (un peu) pour mettre cette corde à leur arc. Soyez prêts, et rappelez vous que votre CPF (compte personnel de formation) ne sert à rien si vous ne l’utilisez pas. En résumé diverses options s’offrent à nous dans les semaines/mois qui viennent : reprise des recrutements en CDD/CDI, intérim/transition, création/reprise d’entreprise ou auto-entrepreneur….

LE TELE-TRAVAIL : UNE ALTERNATIVE AUX ANTIRIDES.

Et le télétravail la-dedans? Il devrait jouer en notre faveur! Bien sûr : nos rides peuvent donner paraît-il, une image moins dynamique/attrayante de l’entreprise (en tout cas l’image qu’elle s’en fait elle-même)…..là l’argument ne tient plus.

Rien de nouveau que vous n’ayez lu? Pas si sûr si ces lignes contribuent à changer l’approche de votre futur professionnel de façon sereine et décomplexée ; alors c’est gagné : c’est paillettes ET moulures.

Seule la créativité marque les limites de vos envies tout en choisissant le statut qui vous convient, fonction des opportunités. Si vous êtes actuellement en « intermission » (pourquoi on ne dit pas simplement au chômage?), alors utilisez ce moment pour être au taquet dès la reprise en vous préparant : bilan de compétences, anglais, informatique, pâtisserie, menuiserie…ou ce que vous voulez et qui vous attire, mais soyez prêts pour anticiper les changements annoncés et être acteur de l’après. En plus c’est super simple….suivez le lien.

https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#

*librement inspiré du spectacle d’Ines Reg.