Actus

Je vous rappelle sans fautes lundi ou mardi!!! …..oui mais de quelle année?

23 février 2021 | Actualités

QUELLE DRÔLE DE PÉRIODE!

Le télétravail est devenu un incontournable. Certains vantent ses vertus, d’autres rappellent que l’humain a besoin de ses congénères pour interagir et pour équilibrer à minima sa santé mentale. Certainement.

Mais alors que nous sommes censés être moins sollicités par les bruits de bureau et les Collègues blagueurs, (on exclu donc les bruits domestiques -le chien qui veut se promener et le petit dernier qui hurle à la recherche de son doudou préféré-) et donc plus concentrés, comment se fait-il que si peu de personnes rappellent (le mot feed-back aurait ici toute sa place)?

Peut-être les conf call (réunions téléphoniques pour les moins anglicistes de nos lecteurs) qui remplacent les one to one (rencontres face à face -toujours pour ceux qui ne parlent pas un mot d’anglais-) sont-elles à mettre en cause? C’est possible. Il n’est pas rare de voir certains y passer vraiment leurs journées et on se demande alors quel est le temps restant à la production…et aux autres.

N’avez vous pas l’impression que du coup, obtenir une réponse, un retour ces derniers mois malgré les engagements de votre interlocuteur devient un must (tient encore de l’anglais)? En tout cas de plus en plus rare malgré les relances, élégantes cela va sans dire!

UN BEL ÉCHANGE EN PARTAGE

Nous venons d’être sollicités par un Fournisseur pour lui octroyer une note sur un site d’e-réputation. Notre interlocuteur a été des plus honnête, cela devrait l’aider pour son évaluation de fin d’année. Quelle surprise de lui avoir donné 5 étoiles sans aucun état d’âme. Note d’ailleurs unanime sur des centaines d’avis. Pourquoi? Simple : 1/ L’écoute du besoin a été parfaite 2/ Les échantillons (gratuits) avec mise en scène sont arrivés deux jours après 3/ La remise commerciale des plus juste 4/ La livraison a été effectuée dans les délais 5/ Les produits et les prix étaient conforment à la commande 6/ Un appel post-livraison a été effectué pour savoir si tout était ok 7/ Le tout avec sérieux et décontraction.

Rien que de la normalité? Oui, cela devrait être la normalité surtout que cette entreprise doit certainement multiplier les conf call comme tout un chacun. Ce qui l’est moins, c’est de s’émerveiller d’une relation commerciale si simple et efficace.

IL NE S’AGIT PAS QUE DE RELATIONS CLIENTS/FOURNISSEURS

Un recruteur aura du mal à comprendre pourquoi un candidat ne le rappelle pas, et l’inverse est vrai aussi.Et que dire du ghosting (mot tiré du mot ghost -fantôme-) plutôt récent ou un candidat ne donne plus de signe de vie après sa première journée d’essai? S’il peut être légitime de vouloir l’arrêter, il est poli d’en informer son employeur. Derrière ces exemples, il y a du travail, du temps consacré et de l’énergie, qui même perdus, se gèrent lorsque un minimum d’échanges se font. On parle de plus en plus de bienveillance. Ok. Là il s’agit bien d’un minimum de politesse*.

  • ensemble des règles du comportement et du langage qui conviennent à la vie harmonieuse dans une société.

LES RÉPONSES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX : CELA SE TRAVAILLE AUSSI.

Il en va de même pour les réseaux sociaux, particulièrement professionnels, qui se cultivent tout au long de l’année, et pas uniquement lorsqu’on se retrouve en recherche d’emploi ou en demande. LinkedIn a presque 20 ans d’existence,  et s’il est convenu aujourd’hui que cultiver son réseau est un incontournable, il ne peut se réduire à des sollicitations en sens unique et uniquement lorsque l’on est demandeur.

VEUT-ON VRAIMENT DE CE MODELÉ LA’?

Nous n’avons aucune légitimité, ni ne souhaitons d’ailleurs être moralisateurs, mais vous invitons à réfléchir si vous faites partie de ceux qui ne rappellent jamais, et ne pouvons que vous plébisciter si vous faites partie de ceux qui rappellent. Demain vous serez peut-être en demande, alors n’attendez pas ce moment pour montrer du sérieux dans vos échanges. Répondez à vos Clients, vos Candidats, vos Recruteurs, vos Fournisseurs, vos Collaborateurs : vous êtes ou serez l’un d’eux. Vous serez également séniors demain (c’est absolument certain)  alors pensez dès aujourd’hui à l’accueil que l’on réservera à votre c.v. lorsqu’il ne tiendra que difficilement sur une seule page.

Le manque de temps, la gestion de crise et la pression peuvent être évoqués certainement ;  les plages horaires aménagées à honorer des réponses attendues également. Si l’on veut valoriser les soft skills de notre précédent article, n’oublions pas non plus les basiques qui cultivent le bien-travailler-ensemble. Et si l’on ne souhaite pas donner de suite à une sollicitation : il suffit de le dire ou de l’écrire. La plupart des forfaits téléphoniques sont en appels illimités sans surcoûts, et les mails ne sont pas (encore) payants…il reste le temps que l’on veut/peut y consacrer.

Allez, on se rappelle lundi ou mardi.